17/04/2018 11:30

A Anderlecht, on se remet à parler de la prime en cas de titre!


Le Sporting d'Anderlecht va mieux, beaucoup mieux même. Comme le temps d'ailleurs. Le printemps s'est installé au Parc Astrid. Et un parfum léger et inespéré de titre plane sur le Constant Vanden Stock où il est désormais question de prime pour le titre. 

En battant Bruges dimanche, le RSC Anderlecht a relancé la course au titre. Non seulement, les Mauves reviennent à trois points des Blauw en Zwart, mais pour la première fois, sans doute, de la saison, ils ont remis une copie convaincante alors qu'ils affrontaient tout de même le leader de la compétition.

Ce Sporting-là peut encore être champion, alors qu'il y a deux semaines, on craignait pour son ticket européen. Avant que les PO1 ne débutent, Marc Coucke avait promis déjà une belle prime de titre : 2 millions d'euros à se partager entre les joueurs de l'équipe, selon une clé de répartition encore à déterminer.

Si cette prime paraissait purement formelle et tenait du mirage jusqu'il y a peu, aujourd'hui, elle semble à portée des Bruxellois, au point que cette prime pourrait même être un facteur déstabilisant pour le groupe de Hein Vanhaezebrouck.

Car selon le Nieuwsblad, la clé de répartition doit encore être négociée entre les joueurs en tenant, par ailleurs, compte également des engagements contractuels pris par l'ancienne direction. Ce qui s'annonce peut-être comme un casse-tête chinois.

(Dupk/Picture  Belga) 

Jusqu'au 30 avril, profitez de nos WEBDEALS sur une des options TV suivantes: football belge, international sports et all sports. Recevez 5 euros de réduction par mois pendant 3 mois, soit 15 euros de réduction sur votre abonnement Proximus TV.

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

sport - football - jupilerproleague - anderlecht - clubbrugge - coucke