18/05/2018 11:47

Le Vatican juge la finance mondiale "globalement amorale"


Ce n'est pas la première fois que la Vatican s'exprime sur la finance mondiale. Mais cette fois, dette publique, produits dérivés, prêts hypothécaires à risque, économie offshore, et autres taux Libor sont décortiqués et critiqués avec une précision technique inédite par le Saint-Siège, indique le quotidien l'Echo. En bref, le Vatican juge le système financier mondial "globalement amoral".

Dans un texte publié jeudi, le Vatican déplore que la crise économique et financière, née aux Etats-Unis en 2007, avec les fameux 'subprimes' n'ait pas débouché sur l'élimination de certaines pratiques spéculatives et la valorisation de l'économie réelle.

Pour rappel, le Vatican a lui-même connu plusieurs scandales financiers dans les années '80 et '90, indique la radio française d'actualités RFI. Plus récemment, en 2012, suite à la fuite de documents confidentiels, des révélations du Vatileaks ont permis à la justice italienne d'identifier des cas de blanchiment d'argent.

Deux ans plus tard, le pape François créait l'équivalent d'un ministère de l'Economie au Vatican pour mieux encadrer la gestion des souveraines ressources, rappelle cette même source.

(FvE - Source: L'Echo / RFI - Illustration Picture: Belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

actu - International - Italie - Vatican - économie mondiale - critique