24/11/2018 12:50

1 hôpital sur 2 est en mauvaise santé


Depuis cinq ans, la situation financière des hôpitaux à Bruxelles et en Wallonie n'a cessé de se dégrader. Plus d'un hôpital sur deux (52,6%) affiche des comptes dans le rouge. C'est le constat inquiétant que livre L'Echo qui s'est plongé dans l'analyse financière des 5 dernières années des ces institutions.

La quotidien pointe que si le chiffre d'affaires des hôpitaux (8,61 milliards d'euros en 2017) a progressé au total de 2,8% sur un an, le résultat courant a fait un plongeon de 73,1%, affichant une marge bénéficiaire quasiment nulle (8,2 millions soit une rentabilité de 0,1%).

Selon la classification de L'Echo, il semblerait que les 'petits' établissements souffrent davantage que les moyennes et grandes infrastructures. Que ce soit en 2017 ou sur les cinq années, l'ensemble des petits hôpitaux affichent une marge négative alors que pour les hôpitaux de plus grande taille la marge est positive même si elle reste faible. En Flandre, la situation est moins préoccupante mais elle n'est pas bonne pour autant.

Du côté des hôpitaux, on dit subir les mesures d'économies imposées par la Ministre Maggie De Block et on pointe que les salaires progressent plus rapidement que le chiffre d'affaires.

La Ministre a une toute autre analyse de la question. La libérale pense, au contraire, que les hôpitaux n'utilisent pas à bon escient les moyens mis à leur disposition. Avec la fameuse réforme visant à rationaliser l'offre, elle leur impose une sorte de thérapie de choc.

Le principe de la mesure ? Sortir les hôpitaux de la logique de concurrence pour les faire collaborer. La Ministre part du point de vue que chaque établissement ne doit pas nécessairement offrir toute la gamme de soins et d'examens médicaux. En regroupant les hôpitaux (principe des économies d'échelle), la spécialisation est encouragée. Il faudra donc moins de matériel de pointe mais le faire tourner davantage. Pour le patient en revanche, il devra, dans certains cas, parcourir quelques kilomètres supplémentaires pour se faire soigner.

Avec cette mesure, 25 réseaux hospitaliers devraient au final subsister. Si dans le nord pays l'opération est pratiquement bouclée, en Wallonie, on a pris du retard. Mais les choses sont en train de rentrer dans l'ordre, conclut le quotidien.

(FvE - Source: L'Echo - Illustration Picture: Belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

actu - Belgique - économie - hôpitaux - finances - bilan - Maggie De Block