02/04/2012 16:18

Le sulfureux médecin de Tom Boonen


(AgenceSport) Pourquoi Patrick Lefevere et Tom Boonen prennent-ils le risque de travailler avec un médecin cité depuis plus de 10 ans dans plusieurs affaires de dopage?

Tom Boonen a gagné le Tour des Flandres. Tout le monde est donc beau et tout le monde est donc gentil. Mais certains semblent avoir la mémoire courte. Jeudi dernier, la Gazzetta dello Sport annonçait que le procureur de Mantoue avait demandé le renvoi devant la justice italienne de 32 personnes mises en causes dans le rapport du juge Antonio Condorelli, point final d'une vaste enquête autour d'une affaire de dopage en bande organisée en 2008/2009. Parmi les personnes impliquées, la presse s'est beaucoup intéressée aux coureurs Damiano Cunego, Alessandro Ballan ou Marzio Bruseghin. Mais on a beaucoup moins parlé du Docteur José Ibarguren Taus l'actuel médecin de l'équipe Omega Pharma-Quick Step, où évolue Tom Boonen. Pour ceux qui suivent les affaires de dopage de près, cet homme possède pourtant un impressionnant palmarès. C'est lui qui officiait déjà à la Saunier Duval de 2007 à 2009, quand Ricco et Piepoli s'étaient fait pincer à l'EPO CERA sur le Tour 2008. C'est lui qui "soignait" les coureurs d’Euskaltel en 2005, l'année où Landaluze a été contrôlé positif à la testostérone et privé de sa victoire sur le Dauphiné. Et c'est toujours le bon docteur Ibarguren qui s'occupait de la Lampre de 2002 à 2004, quand Rumsas et sa femme s'étaient fait prendre les doigts dans la glacière. A l'époque de l'affaire Festina, Willy Voet, soigneur de la formation, avait déjà désigné Ibarguren comme un médecin dopant, une accusation que l'intéressé a toujours rejeté. Mais même si la présomption d'innocence doit être respectée, une question demeure : pourquoi Patrick Lefevere et Tom Boonen prennent-ils le risque de s'entourer d'un médecin sur lequel pèsent d'aussi lourds soupçons, si ce n'est pour bénéficier de ses précieux conseils ? Ce matin encore, la photo du "docteur" Ibarguren trônait toujours sur le site internet de la formation Omega Pharma-Quick Step, 24 victoires avec 11 coureurs différents depuis le début de la saison. C'est ce qui s'appelle donner le bâton pour se faire battre... (LB -source velochrono.fr/Picture : Belga)

Retour à la liste PAGE XML

Mots clés

sport - cyclisme - dopage - Boonen - Omega Pharma - Quick Step - médecin - Ibarguren